Pédagogie

Le diplôme de Master

1 Généralités (https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2014/1/22/ESRS1331410A/jo/texte)

La formation est construite à partir d’un référentiel qui formalise les objectifs attendus en termes de connaissances, savoirs et compétences visés. Les modalités d’évaluation des acquis des étudiants sont cohérentes avec ces objectifs. Au sein d’une même mention, un master permet l’acquisition de compétences transversales communes aux différents parcours types de formation.
La formation conduisant au diplôme national de master comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués et une ou plusieurs expériences en milieu professionnel, notamment sous la forme de stages au sens de l’article L. 612-8 du code de l’éducation. Les modalités d’encadrement, de suivi et d’évaluation de chaque période d’expérience en milieu professionnel sont définies au regard des objectifs de la formation. La formation comprend obligatoirement une initiation à la recherche et, notamment, la rédaction d’un mémoire ou d’autres travaux d’études personnels.
Elle prévoit une orientation adaptée au projet professionnel de l’étudiant et assure une préparation à son insertion dans le milieu professionnel. Lors de la procédure d’accréditation d’un établissement, le ministre chargé de l’enseignement supérieur veille à l’existence d’un socle commun aux différents parcours types d’une même mention défini en termes de compétences et garant d’une réelle cohérence pédagogique.
Elle peut prévoir des périodes de mobilité en France ou à l’étranger.
L’établissement informe les étudiants sur les conditions d’accès, les compétences requises, la nature et les taux d’insertion professionnelle des diplômés.
(…)
Afin de renforcer l’attractivité et la reconnaissance internationale du diplôme de master, certains enseignements peuvent être dispensés en langue étrangère, ou organisés en coopération avec des établissements d’enseignement supérieur étrangers en application des dispositions des articles L. 121-3 et D. 613-17 et suivants du code de l’éducation.

(Arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master)

2 Le Master pro

Le Master pro «sanctionne une formation appliquée de haute spécialisation préparant directement à la vie professionnelle. L’autorisation d’inscription en vue du M2 est prononcée par le Directeur de l’Etablissement sur proposition du responsable (compte tenu des capacités d’accueil). Les candidats doivent justifier d’un diplôme de M1 ou de la maîtrise. Peuvent en outre être admis à s’inscrire en vue du M2, les candidats dont la formation est jugée suffisante par le Directeur de l’établissement après avis de la commission de validation des acquis. La durée des études en vue du M2 est de deux semestres. L’assiduité est obligatoire (sauf dérogation accordée par le Directeur de l’Etablissement sur avis du responsable de la formation). La préparation comprend des enseignements théoriques, dirigés et pratiques et un stage ».

(Extrait du règlement des études de l’UFR LASH, année 2015-16)

Le Master pro 2 TSD : Traduction, sous-titrage, doublage des productions audiovisuelles

Le Master pro 2 TSD est un diplôme professionnalisant de niveau « Bac+5 » délivré dans le cadre du master Langues Etrangères de l’Université Nice Sophia Antipolis (UNS). Sa création répond notamment à la demande d’étudiants engagées dans un deuxième cycle d’études en Langues qui, ne se destinant ni à l’enseignement ni à la recherche, souhaitent acquérir une formation approfondie dans un secteur professionnel spécialisé. Il accueille également des personnes en reprise d’études (avec possibilité de Validation des acquis professionnels). L’accès en M2 requiert les 60 crédits de M1 ou tout diplôme équivalent.

Fondé sur une étroite collaboration entre enseignants de l’Université et professionnels de la traduction-adaptation et de l’audiovisuel, le Master TSD se distingue des autres formations du panorama national par sa spécificité cinématographique ainsi que par sa formation plurilingue (allemand, anglais, espagnol et italien sont les langues de travail proposées).

Il prépare des spécialistes de la traduction appliquée aux domaines du cinéma et de l’audiovisuel, en leur fournissant les connaissances techniques, culturelles, juridiques et économiques nécessaires à une insertion dans le secteur de la post-production : Traducteur, Détecteur, Adaptateur, Directeur artistique, Producteur de doublage, Calligraphe…

1 Plan d’études du Master pro 2 TSD

Les enseignements de la 2ème année du Master sont dispensés sur 2 semestres de 12 semaines et se répartissent sur 7 Unités d’enseignement :

Enseignements fondamentaux et professionnels de tronc commun : ces cours fourniront à chaque étudiant les pré-requis théoriques, techniques et les compétences indispensables à de futurs professionnels évoluant dans les métiers de l’audiovisuel : travail sur matériel informatique professionnel, cours théorique de sous-titrage et d’adaptation, connaissances juridiques et économiques.

(Semestres 1 et 2)

Théorie et pratique de la traduction-adaptation

Théorie de la traduction (générale et audiovisuelle)

Ateliers professionnels et autoformation

Economie du cinéma

Nouvelles technologies

Enseignements de langues proprement dits ou de spécialité (U2, U4) : traduction écrite et orale, compréhension, traduction et adaptation de documents audiovisuels (1 ou 2 langues parmi les 4 proposées : allemand, anglais, espagnol, italien).

(Semestres 1 et 2)

Langue A

(Langue B)

Les enseignements complémentaires sur liste : ils permettent l’approfondissement des connaissances cinématographiques  des futurs traducteurs-adaptateurs et complètent leur bagage culturel.

(Semestres 1 et 2)

Histoire et esthétique des cinématographies nationales

Histoire du doublage

Analyse filmique

Séminaire professionnel d’écriture pour le doublage

Voir « Ecrire pour le doublage »

Projet professionnel et stage

(Semestre  2)

Les étudiants ont à charge la réalisation individuelle d’un Projet professionnel, qui consiste à adapter en sous-titrage et en doublage un produit de fiction cinématographique ou télévisuelle.

NB Le Projet professionnel et le Stage (8 semaines minimum pendant la période estivale) constituent des éléments déterminants pour l’évaluation finale. La formation est complétée par un programme de séminaires animés par des enseignants externes et des professionnels de la branche (le séminaire « Ecrire pour le doublage », expérience unique en France, en sera en 2012-13 à sa sixième édition).

Code

Co.

ECTS

Libellé UE/UF

SEMESTRE 1

HMLLT30

2

12

Fondamentaux S1

302

1

3

Atelier d’écriture

304

1

3

Histoire du doublage

 303

1

3

Nouvelles technologies

 301

2

3

Théorie et pratique de la trad.-adapt.

 HMLLT31

2

12

Disciplinaires S1

 311

 

‘’

Langue et traduction – allemand

 312

‘’

Langue et traduction – anglais

 313

‘’

Langue et traduction – espagnol

 314

‘’

Langue et traduction – italien

 HMLLT32

1

6

Complémentaires (option sur liste) S1

 321

1

3

Cinéma allemand

 322

1

3

Cinéma italien

323

1

3

Classiques du cinéma (Cinéclub)

SEMESTRE 2

HMLLT40

1,5

8

Fondamentaux S2

401

1

4

Economie de l’audiovisuel

402

1

4

Théorie et pratique de la trad.-adapt.

 HMLLT41

1,5

8

Disciplinaires S2

 411

 

‘’

Langue et traduction – allemand

 412

‘’

Langue et traduction – anglais

 413

‘’

Langue et traduction – espagnol

 414

‘’

Langue et traduction – italien

 HMLLT42

1

6

Complémentaires (option sur liste) S2

424

1

2

Analyse filmique

 422

1

2

Cinéma allemand

 423

1

2

Cinéma espagnol

 425

1

2

Cinéma US

 HMLLT43

1,5

8

Travaux personnels
4

6

Projet professionnel
1

2

Rapport de stage OU
1

2

Initiation à la recherche en TAV

2 Objectifs professionnels

De nombreux débouchés se profilent pour les futurs titulaires du Master pro TSD, tant dans le champ du cinéma que dans ceux de la télévision et de l’institutionnel (communication d’entreprise). Sur le plan technique, la formation apportera aux étudiants des compétences tout à fait spécifiques dans l’utilisation d’un équipement actuel, en leur conférant la maîtrise des supports les plus modernes. Dans un marché de plus en plus ouvert à la circulation internationale des œuvres cinématographiques et des produits audiovisuels, ces diplômés pourront aspirer, dans la poursuite de leur carrière, à de multiples fonctions dans le domaine de la post-production : les maisons d’édition, les maisons de production, les sociétés d’achat de programmes, les diffuseurs constitueront pour eux autant d’employeurs potentiels.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :